Imaginez un monde extra… ordinaire. Un monde où nos «habituels» automobiles et camions auraient tout à coup été dépouillés de leur moteur et d’une ou deux de leurs roues, sans perdre leur faculté de transport. A quels drôles d’engins pourraient donc ressembler ces nouveaux véhicules ?

Textes et photos : Pascal Gaudin

Prev Next

01/87

Next
Hide overlay
Close

Peut-être à celui-ci, avec seulement une des quatre roues qui lui aurait été ôtée.

Info
Close

Ou alors à celui-ci, qui n'aurait gardé que deux roues, défiant les lois de l'équilibre...

Info
Close

Certes, au centre ville des grandes agglomérations, les embouteillages n'auraient pas disparu, mais le vrombissement des moteurs aurait soudainement laissé la place au tintement des sonnettes et aux discussions entre chauffeurs.

Info
Close

L'air serait soudainement devenu plus respirable, même aux heures de pointe des centre ville.

Info
Close

Très rapidement, la version 2 roues se serait imposée par sa vivacité et sa capacité à serpenter à souhait entre...

Info
Close

… les utilisateurs de la chaussée, ...

Info
Close

… mais aussi entre les nids de poule...

Info
Close

… en tous genres !

Info
Close

Léger comme l'air, il garantirait d'être à l'heure de la prière, …

Info
Close

ou du début des cours !

Info
Close

Avec le sourire en plus !

Info
Close

Voyage en famille, pour resserrer les liens...

Info
Close

Embarquer...

Info
Close

… débarquer …

Info
Close

… ou traverser un pont deviendraient choses aisées.

Info
Close

Rouler entre amis serait tellement agréable, …

Info
Close

… car pédaler n'a jamais empêcher de discuter, bien au contraire !

Info
Close

Mais un obstacle viendrait ternir ce tableau idyllique : comment transporter des marchandises lourdes et encombrantes sur un objet si frêle ?

Info
Close

Les deux roues auraient donc leurs limites ?

Info
Close

Le kit mains libres ne changerait apparemment rien au problème...

Info
Close

Seule solution : agrandir considérablement le porte bagage, au point d'en faire une plateforme, tout en ajoutant une troisième roue pour éviter le ballant... Le « rickshaw – bend » serait la solution à tous les problèmes de chargement.

Info
Close

Une plateforme aussi idéale pour les pauses ...

Info
Close

... ou les chahuts entre enfants !

Info
Close

Le propriétaire de ce triporteur aurait pu faire affaire avec ...

Info
Close

… celui-ci !

Info
Close

Un remake du salaire de la peur : sortie de route interdite...

Info
Close

Dès le plus jeune âge, apprentissage de la conduite...

Info
Close

Dans ce pays où fleuves, rivières et lacs sont omniprésents (surtout au moment de la mousson), les bateaux sont adaptés aux triporteurs qu'ils peuvent embarquer.

Info
Close

Modèle « danseuse obligatoire »...

Info
Close

Acheminement des fournitures scolaires pour une école.

Info
Close

Chaud devant : camions de déménagement !

Info
Close

La pause s'impose...

Info
Close

Pas d'arrêt au « Tcha shop » (magasin de thé) malgré la tentation...

Info
Close

Transport de bétel. Afin d'être chiquées, ces feuilles en forme de coeur sont mélangés à un peu de chaux vive et de noix d'arec pilée. Elles auraient un effet grisant et stimulant. La coloration des gencives en rouge et l'usure des dents ne sont par contre pas très positives...

Info
Close

Mais certains préfèrent protéger leurs marchandises de la poussière et des pluies éventuelles (surtout en période de mousson !). Les "rickshaws-boîtes" débarquent !

Info
Close

Vendeur de pop-corn.

Info
Close

Jaune et rouge : les couleurs officielles du vendeur de cigarettes.

Info
Close

Milka or not Milka ?

Info
Close

Tout pour les filles !

Info
Close

Restaurant ambulant.

Info
Close

Même pour le ramassage des poubelles, les rickshaws bend font concurrence aux camions.

Info
Close

Récupérateur d'huile de vidange.

Info
Close

Ce monde n'est pas une pure fiction, c'est le Bangladesh...

Info