Des initiatives sont en cours de développement en faveur du cyclisme dans les grandes villes françaises. Un plan d’urgence comme on en a jamais vu dans le vélo ! Ce satané corona serait-il donc un mal pour un bien ?
Si on se place du côté des voies cyclables, aucun doute, il va constituer un coup de boost historique.
La mise en place de ces axes cyclistes au coeur des grandes villes répond aux consignes sanitaires préconisées pour le déconfinement : permettre aux gens de se déplacer en respectant les distanciations sociales et désencombrer les réseaux de transports en communs.

Pour créer ces pistes cyclables provisoires et / ou transitoires, la région île de France s’est accordée un budget de 300 millions d’euros pour la réalisation d’un Réseau Express Régional à vélo (le RER vélo).

Un challenge de taille car beaucoup d’éléments sont à prendre en compte, avec notamment des modifications de rond-points et de carrefours qui sont toujours des points sensibles en terme de sécurité… Valérie Précresse affirme que certains tronçons seront accessibles dès le mois de mai 2020.

Ce plan est soutenu par le ministère de la transition énergétique qui a un budget de 20 millions d’euros à sa disposition. Cette somme doit permettre la mise en place d’actions pour faciliter la pratique du vélo : installation de places de stationnement temporaires, formation pour l’apprentissage du vélo et forfaits mobilités dans le secteur privé. Ce plan inclut aussi une aide de l’État de 50€ pour aider à la remise en état des vélos des particuliers. Une statistique montre que 2/3 des vélos prennent la poussière dans une cave ou un garage…
A cela s’ajoute l’hypothèse d’accorder un « bonus écologique » à l’achat d’un vélo pour les déplacements entre son domicile et son lieu de travail.

Souhaitons que ces mesures ne soient pas éphémères et qu’elles marquent un tournant définitif vers le plus vert et le plus cyclable en ville…

Pour en savoir plus :
– Une émission radio « Grand bien vous fasse » sur l’usage urbain du vélo : Franceinter.fr
– Un article sur les 300 millions d’euros investis en Ile de France : Leparisien.fr

Partager :