Prev Next

Aubrac… on a roulé sur le plancher des vaches

 

Le plateau de l’Aubrac, avec son air de steppe du bout du monde, est une destination parfaite pour s’échapper une semaine à vélo. En s’inspirant de l’itinéraire pédestre du Tour des Monts d’Aubrac, Pascal, Géraldine, Eliott et Polo ont tricoté avec les petites routes et les pistes sauvages qui sillonnent ces hautes terres. Au final, ils ont croisé plus de vaches que d’habitants…

 

Photos : Pascal Gaudin Textes : Géraldine Benestar

 

Cet article a été écrit grâce au soutien de VELORIZONS

Partager :

01/42

Next
Hide overlay
Close

A plus de 1000 mètres, le plateau de l'Aubrac étend à perte de vue de grands alpages ondoyants où paissent de nombreux troupeaux. À la fin de l'été, la robe des vaches se fond avec les teintes automnales des prairies.

Info
Close

Grâce à nos VTT, nous pouvons pédaler à travers les alpages sur de petites pistes très agréables et panoramiques.

Info
Close

Paradis du vélo, les petite routes tranquilles sillonnent le plateau presque à l'infini : une invitation irrésistible pour les amoureux d'espaces sauvages aimant pédaler le nez au vent...

Info
Close

L'activité agricole en Aubrac est essentiellement tournée vers l'élevage bovin. Il y a des vaches partout !

Info
Close

La race Aubrac est une race locale facilement reconnaissable, grâce à sa robe aux tons fauves et ses cornes fines en forme de lyre. De nombreuses exploitations jalonnent le plateau, témoignant d'un bon dynamisme agricole.

Info
Close

Rencontre entre troupeaux et cyclos : on s'observe paisiblement avant d'aller plus avant...

Info
Close

En suivant les chemins pédestres, on ne peut pas éviter de rentrer sur le territoire des vaches. Ces dernières sont toujours très curieuses de notre drôle d'allure et sont parfois enclines à nous suivre !

Info
Close

Sur les contreforts du plateau, en perdant un peu d'altitude, on retrouve une végétation plus fournie et même des forêts de hêtres. De nombreux ruisseaux prennent leur source sur l'Aubrac puis s'écoulent dans des vallées encaissées jusqu'à se jeter dans le Lot. On les appelle localement "les boraldes".

Info
Close

Au Sud Ouest, à 800 mètres d'altitude, Saint Chély d'Aubrac est un lieu d'étape sur le célèbre Chemin de Compostelle.

Info
Close

Les toits en lauzes déclinent toutes les nuances de gris depuis des siècles...

Info
Close

À Nasbinals, comme dans tous les villages, le mélange de la pierre et des toits de lauze a un charme fou.

Info
Close

Nasbinals est une étape importante sur le Chemin de Compostelle.

Info
Close

Dans les replis d'un village hors du temps, un café à l'ancienne. Cette villageoise, née ici, a repris l'affaire familiale. Elle nous témoigne du changement d'époque : autrefois très animés, les villages sont aujourd'hui devenus de simples "dortoirs". Son café s'éteindra avec elle.

Info
Close

Du village de Laguiole, célèbre pour ses coutelleries, la remontée sur le plateau se mérite.

Info
Close

Délice des chemins souples et de l'ombre fraîche. Il est trop tard pour les myrtilles mais les buissons de mûres nous attendent au sortir de la forêt...

Info
Close

Changement d'ambiance ! Dans les boraldes, forêts humides et petits lacs contrastent avec l'aridité du plateau.

Info
Close

À la recherche d'un coin pour la nuit...

Info
Close

Un dîner à base de produits locaux... circuit court !

Info
Close

Le Bois de Laguiole abrite une flore remarquable mise en valeur par le Sentier d’Observation Écologique et Botanique. Les clairières accueillent bruyères en fleur et tourbières.

Info
Close

Les burons, longues maisons de pierre traditionnelles parsèment le paysage. Ils servaient autrefois de maison d'alpage où l'on fabriquait le fromage tout l'été. Une partie semi-enterrée permettait la conservation et de l'affinage.

Info
Close

Plongée dans l'histoire : de nombreuses croix de pierre ou de fer jalonnent le plateau le long des chemins de pèlerins.

Info
Close

L'histoire en chemin... le long du GR de pays Le tour des Monts d'Aubrac.

Info
Close

Témoignant de la ferveur chrétienne du Moyen Age, les croix guident, protègent les voyageurs et les pèlerins depuis des siècles.

Info
Close

L'esthétique Pont de Marchastel enjambe la rivière Bès. Il a été construit au 16ème siècle.

Info
Close

Visage d'ailleurs en plein Aubrac ! Une image du célèbre photographe Han Silvester exposée en plein air. Chaque automne le festival Phot' Aubrac rassemble les passionnés de photo de nature, animalière et humaine.

Info
Close

La bêtise humaine étant sans limite... ce magnifique portrait d'Hans Silvester a été troué par 4 balles.

Info
Close

Alors que le Chemin de Compostelle impose parfois aux marcheurs d'emprunter le bitume bien chaud sur plusieurs kilomères, nous glissons en roue libre dans le paysage sur nos montures...

Info
Close

Une fontaine de pierre bienvenue. Malgré l'altitude les journées sont ensoleillées et encore bien chaudes en cette fin août.

Info
Close

Cueillettes de cycliste ! Vesses de loup et coulemelles agrémentent agréablement nos repas du soir...

Info
Close

Les blocs erratiques et amas de granit de la partie Est du plateau sont le résultats des périodes glaciaires successives.

Info
Close

Le Roc des Loups et ses emblématiques blocs granitiques...

Info
Close

Lieu de rites anciens ou oeuvre de Land Art moderne ?

Info
Close

Bivouaquer dans des espaces infinis... comme un air d'ailleurs !

Info
Close

Suivre les antiques murets de pierre, se faire éblouir par la vigueur des bruyères, parcourir l'Aubrac à vélo est un émerveillement de tous les instants...


Si l'envie de partir à vélo sacoches vous séduit, l'agence Velorizons, partenaire de ce reportage, propose des voyages pour s'initier au vélo packing.

Info
Close

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager ! Vélo Spirit a besoin de vous pour agrandir sa communauté et continuer l'aventure !
Pour recevoir un mail à la parution de chaque nouvel article, abonnez-vous à "la sonnette" en cliquant ici.

Info
Pour afficher le contenu, veuillez passer votre smartphone au format paysage.