Prev Next

La chevauchée des Grandes Alpes à vélo

 

De Trieste à Menton, la Traversée Intégrale de l’Arc Alpin représente quelques 2150 kilomètres, l’ascension d’une soixantaine de cols et plus de 54 000 mètres de dénivelé. Un sacré grand voyage en montagne que nous partageons à travers un long travelling photographique d’Est en Ouest puis du Nord au Sud : un peu plus de 80 images, de la Slovénie jusqu’à la mer Méditerranée !

Photos : Ignacio Esnaola, Pascal Gaudin, Géraldine Benestar Textes : Géraldine Benestar

Cet article a été écrit grâce au soutien de VELORIZONS

Partager :
émotion et partage au col du stelvio

01/81

Next
Hide overlay
Close

Traversant la Slovénie, l'Italie, la Suisse et la France, cette véritable chevauchée des cols alpins est un must réalisable en 3 semaines (durée indicative, largement fonction de l’affutage des mollets !). L'itinéraire peut être enrichi, au gré des envies, par de nombreuses variantes.

Info
Close

Bienvenue en Slovénie dans les Alpes Juliennes, partie orientale de la grande chaîne des Alpes. Ses sommets aux faces calcaires sont très imposants, culminant à 2864 mètre avec le sommet du Triglav
© Iloorraa on Pixabay

Info
Close

Lumière du soir sur la belle vallée de Bovec, réputée pour les sports outdoor.
© Nathalie Sevillia on Unsplash

Info
Close

Paradis de nature, la Slovénie est parcourue par des d'incroyables rivières vert émeraude. La plus célèbre d'entre elle, la rivière Soča, concentre tous les superlatifs... La longer à vélo est l'occasion de belles baignades.
© Jonathan Reichel

Info
Close

km 185
Vue du ciel, la route du col de Vršič est d'un esthétisme sans nom. Avec ses 1611 mètres, c'est le plus haut col routier de Slovénie. Sur ses 2 faces il totalise 50 lacets et comprend plusieurs passages à près de 13%.
© Miha Rekar on Unsplash

Info
Close

Plusieurs lacets du col de Vršič sont pavés, un solide ouvrage remontant de la première guerre mondiale qui avait été réalisé par des prisonniers russes.

Info
Close

km 325
La frontière italienne franchie, cap sur le massif des Dolomites ! Uniques par leur roche (la Dolomie) et leur formation, les montagnes présentent de hautes faces rocheuses particulièrement impressionnantes. Elles sont disposées en plusieurs groupo bien distincts, sillonnés par de nombreux cols routiers dépassant souvent les 2000 mètres d'altitude.

Info
Close

Les Dolomites permettent d'envisager de nombreuses variantes pour s'offrir des cols à la fois mythiques et esthétiques : ici la fin de la montée du Passo di Giau (2236 m), au pied de l'élégante aiguille de Ra Gusela. C'est l'une des célèbres ascensions du Tour d'Italie.

Info
Close

Au sommet du passo Giau, le vélo est célébré comme un roi...

Info
Close

Chaque ascension est l'occasion de traverser des paysages époustouflants : au fond les glaciers de la Marmolada, plus haut sommet des Dolomites à 3 342 mètres.

Info
Close

Descente vers la vallée de Cortina d'Ampezzo.

Info
Close

En roulant sous les célèbres falaises des Dolomites, on a du mal à imaginer qu'elles sont parcourues par de nombreuses via ferrata, littéralement "voies de fer", construites pour des fins stratégiques pendant la 1ère guerre mondiale.

Info
Close

Le Passo Sella, 2218 m, est un col très populaire chez les cyclistes. Son ascension peut être combinée avec 3 autres cols : le Passo Gardena et le Passo di Campolongo et le Passo Pordoi. La boucle de 55 km est dénommée la Sellaronda.

Info
Close

Les imposantes falaises du versant Sud du groupe des Fanes-Sennes se dressent telles des forteresses.

Info
Close

Joie et partage, au sommet de chaque col, l'émotion est là...

Info
Close

km 725
Début de l’ascension du fameux Stelvio, plus haut col routier d'Italie (2760 m) et 2ème plus haut col des Alpes après l'Iseran, mystifié grâce au Giro d'Italie.

Info
Close

Tempête de ciel bleu dans les premières épingles du Stelvio ! C'est parti pour 24 km de montée soutenue sur le versant Nord et 48 épingles. Si les premiers kilomètres avoisinent les 8%, le dernier kilomètre est scotchant avec du 12 à 14%.

Info
Close

Séquence cinématographique lors de l'ascension du col avec la vision des hautes montagnes et des glaciers comme le sommet de l'Ortles, un presque 4000 mètres.

Info
Close

Dans les Alpes, le temps change vite et les ascensions peuvent devenir encore plus éprouvantes avec les degrés qui dégringolent. Dans la liste des petits désagréments, il faut aussi compter avec le voisinage d'engins de toutes sortes, bruyants et malheureusement bien polluants...
© Vincent Vaudaux

Info
Close

km 739
Le Stelvio c'est un gros morceau... joie et partage au sommet !

Info
Close

En 1965, lors de la 20ème étape du Giro, les coureurs avaient franchi le Stelvio au mois de juin dans la neige, encadrés par de hautes murailles toutes blanches. source Wikimedia Commons

Info
Close

En Lombardie, après Chiavenna. Les routes partent littéralement à l'assaut des versants. De nombreux ouvrages, tunnels, paravalanches permettent de protéger les ouvrages routiers des avalanches. Pour leur sécurité, les cyclistes doivent prévoir de l'éclairage pour les traverser. ©Julien Da Costa

Info
Close

Bienvenue dans les Alpes suisses ! Au coeur des montagnes, la vie rurale est bien présente, avec des prairies entretenues "au cordeau". La région d'Andermatt concentre de très beaux cols, dont la fameuse boucle des 3 cols passant par le Saint Gothard, le Passo Dela Novella et le Furka pass. 105 km inoubliables !

Info
Close

L'arrivée au col du Saint-Gothard à 2 107 m d'altitude.

Info
Close

L'ancienne route du col de Saint Gothard est quasi entièrement pavée, ses courbes tracent d'élégantes formes dans le paysage. Les cyclistes retiendront davantage son surnom de tremola vecchia qui signifie "vieille tremblante".

Info
Close

A 2478 m, le col Passo Della Novena (ou Nufenen pass), dévoile d'incroyables panoramas sur les hauts sommets glaciaires des Alpes lépontines. C'est le second plus haut col routier de la Suisse.

Info
Close

Voie de passage historique entre la Vallée du Rhône et le Tessin, le col du Nufenen servait notamment au commerce du sel et des animaux. Comme tous les grands cols alpins, il reste fermé d'octobre à juin car bloqué par plusieurs mètres de neige.

Info
Close

Au Furka Pass (2429 m), proximité des glaciers oblige, la température est vraiment fraîche !

Info
Close

La montée du Furka Pass a été immortalisée en 1964 dans une scène de James Bond (Goldfinger) avec Sean Connery. A l'époque la route n'était pas asphaltée.

Info
Close

L'hôtel Belvédère, construit dans une épingle du Furka Pass avait ouvert en 1882. Il offrait alors une vue spectaculaire sur le glacier du Rhône, qui descendait jusque dans la vallée. Aujourd'hui, il n'est presque plus visible et a reculé d'1 km. Après avoir accueilli des hôtes de renom pendant plus de 100 ans, l'hôtel a définitivement fermé en 2005.

Info
Close

Le lac glaciaire de Steinsee dans la descente du Susten pass.

Info
Close

Les paysages bordant le Susten Pass (2224m) sont époustouflants. Dominant la route, des hautes montagnes à plus de 3500 mètres.

Info
Close

km 1123
L'ascension de la Grosse Scheidegg se déroule sur une petite route paisible et très sauvage. Seuls les 6 premiers kilomètres sont accessibles aux véhicules; la route est ensuite réservée aux vélos, piétons et bus postaux, offrant une expérience cycliste d'une qualité rare.

Info
Close

Au pied des glaciers ! L'itinéraire se faufile sous l’imposant Wetterhorn (3 692 mètres).

Info
Close

Dans les pré-Alpes suisses, près du Jaun Pass (1508 mètres), on quitte les glaciers pour retrouver une belle ambiance de moyenne montagne.

Info
Close

Ces lamelles de bois en cours de séchage, appelées localement "tavillons" vont servir à couvrir les toitures des imposants chalets suisses.

Info
Close

Entre le Jaun Pass et Saanen, l'étape est un petit paradis peu fréquenté : le ruban d'asphalte se fait étroit et louvoie entre prairies et forêt vigoureuses. C'est une image d'épinal qui défile à chaque tour de roue.

Info
Close

Sur les paisibles routes des Pré-Alpes suisses, on croise aussi des voyageurs à vélo et des cyclistes qui prennent le temps de se balader.

Info
Close

km 1282
Aux Diablerets, passé le village, la route semble filer droit sur la muraille !

Info
Close

Bienvenue dans les Alpes françaises dont la traversée démarre à Thonon-Les-Bains (Haute-Savoie). Ici, au pied du massif du Bargy, en pleine ascension du célèbre col de la Colombière (1613 m) juste avant d'attaquer le final. Les 3 derniers kilomètres font mal avec une pente à 9,5% qui se transforme en 10,5% dans les 800 derniers mètres...

Info
Close

Les esthétiques sommets tout en pointes de la chaîne des Aravis. C'est dans ces parois calcaires, qu'ont été réintroduits les premiers gypaètes barbus de France en 1987.

Info
Close

km 1517
4ème col des Alpes françaises : le col des Aravis à 1486 m

Info
Close

km : 1547
Dans le massif du Beaufortain, entre le Col des Saisies et le village d'Hauteluce. Vue parfaite et magique sur le Mont Blanc, toit de l'Europe, et les Dômes de Miage.

Info
Close

Dans la montée de l'Iseran, après Val d'Isère. L'Iseran est le col le plus haut de la Traversée des Alpes, à 2770 mètres, c'est aussi, depuis Bourg Saint Maurice, le col le plus long (48 km).

Info
Close

Immersion dans des paysages de haute montagne grandioses ! Ici l'impressionnante Tsanteleina, 3602 mètres, sommet frontière avec l'Italie.

Info
Close

km 1632
Dans les derniers mètres de la montée de l'Iseran. À plus de 2700 m, l'altitude se fait nettement sentir !

Info
Close

L'enchaînement col du Télégraphe (1566 m) et col du Galibier (2645 m) constitue une belle grande journée. Derniers tours de pédales dans les Alpes du Nord, avant de franchir la frontière géographique et géologique avec les Alpes du Sud.

Info
Close

Dernière rampe avant le col du Galibier. Depuis le bas de la vallée de la Maurienne, le Galibier représente plus de 30 km et 2100 mètres de dénivelés avec une moyenne à 7%...

Info
Close

km 1830
La montagne est exigeante et chaque col est une petite victoire sur soi-même...

Info
Close

Depuis le Galibier, vue fantastique sur le massif des Écrins. A plus de 4000 mètres, la Barre et le Dôme des Écrins dominent le paysage.
© Vincent Gauthier

Info
Close

Descente vers le Lautaret.

Info
Close

Au col Lautaret, devant les versants couverts de glaciers qui descendent de la Meije, emblématique sommet de l'Oisans.

Info
Close

Passé Briançon, la montée du col de l'Izoard immerge dans les paysages des Alpes du Sud, très rocailleux et colorés. A 2 362 m, le col permet de relier le Briançonnais au Queyras. Il fait partie de la légende cycliste puisque le Tour de France l'a passé 36 fois !

Info
Close

Les belles courbes des derniers kilomètres du versant Nord du col de l'Izoard, lieu de légende du Tour de France.

Info
Close

Descente du versant Sud de l'Izoard, dans un panorama minéral de toute beauté. On franchit bientôt le célèbre Casse Déserte, célèbre cirque aux pentes décharnées hérissées de pitons rocheux colorés.

Info
Close

A La Casse Déserte, un arrêt s'impose ! Une stèle est érigée en mémoire de deux illustres coureurs du Tour : l'italien Fausto Coppi et le français Louison Bobet. Tous deux ont franchi plusieurs fois l'Izoard en tête dans les années 1950.

Info
Close

km 1940
Derniers tours de roue en pente douce avant d'atteindre le col de Vars (2109 m), après une montée d'une vingtaine de kilomètres et plus de 1100 mètres de dénivelé.

Info
Close

Depuis Jausiers, on peut s'offrir une variante par la célèbre cime de la Bonnette pour atteindre l'altitude maximale de la traversée : 2802 mètres.

Info
Close

Le col de la Bonette relie la vallée de l'Ubaye et celle de la Tinée. On peut choisir de le réaliser en aller-retour sur son versant Nord pour pouvoir se réserver ensuite le col de la Cayolle, depuis Barcelonette.

Info
Close

A partir du col de la Bonette situé à 2715 m, une route asphaltée fait le tour de la cime du même nom, permettant d'atteindre l'altitude de 2802 mètres, point le plus haut de la Grande Traversée des Alpes. Mais contrairement à ce qui est indiqué ce n'est pas la plus haute route d'Europe... Deux autres routes asphaltées sont plus élevées : l'une en Autriche (la Ötztaler Gletscherstraße, 2 829 mètres) et l'autre en Espagne (celle du Pico Veleta 3396 m).

Info
Close

L'ascension du col de la Cayolle est un enchantement... contraste des versants rocheux avec de grasses pelouses où s'ébattent les marmottes, lumières rasantes sur les mélèzes, cascades... la route est étroite et semble taillée pour les cyclistes.

Info
Close

km 1986

Info
Close

Le spectaculaire village de Roubion, situé dans la descente du col de la Couillole (1678 mètres), est littéralement suspendu au versant, au-dessus de la vallée très encaissée de la Tinée.

Info
Close

Si l'on souhaite fureter le long de la Grande Traversée des Alpes, il est conseillé de s'offrir l'ascension de la Lombarde, col frontière avec l'Italie situé au-dessus d'Isola 2000. 6ème plus haut col routier français à 2351 mètres d’altitude, ce joli objectif permet de traverser les paysages typiques des Alpes maritimes. Côté nord, sur les 21 kms, quelques sections frôlent les 10%.

Info
Close

Sur toute la Traversée des Alpes les panneaux sont criblés d'autocollants, au point de quasiment disparaître... Les grands cols sont chaque année visités par des milliers de touristes venus du monde entier.

Info
Close

km 2109
Ultime grand col de la traversée, le Turini à 1604 m. Avant de dégringoler vers la mer, on peut prolonger le plaisir d'être en altitude en réalisant le tour de l’Authion. Une dernière occasion de passer la barre des 2000 mètres, avec une belle boucle panoramique et très sauvage. De très belles vues sur les pré-alpes niçoises !

Info
Close

Sur de petites routes, la descente du col de Turini est une succession de lacets très esthétiques dans des versants où la végétation devient nettement méditerranéenne.

Info
Close

Ce n'est pas parce qu'on approche de la mer que le relief s’aplatit... bien au contraire, les Alpes plongent littéralement dans la Méditerranée !

Info
Close

Km 2150 : fin de la Traversée des Alpes, les pieds dans l'eau à Menton !

Info
Close

Vous souhaitez vous lancer dans cette grande chevauchée des Alpes ? Vélorizons propose cette aventure d'une traite ou en 3 actes.
Acte 1 : Slovénie et Italie
Acte 2 : Suisse
Acte 3 : France

Info
Pour afficher le contenu, veuillez passer votre smartphone au format paysage.